L’anaclidogephure

Une anaclidogephure, du grec ancien ἀνά (« à nouveau, encore », « en haut de, sur », « à travers »),  κλείς, κλειδός (« clef ») et γέφυρα (« pont »), est un mot-clef-pont qui crée, à l’aide d’un moteur de recherches, un passage entre deux sites qui n’ont rien à voir. Une faille spatio-logico-temporelle. Un trou de lapin blanc avec une montre qui lui indique qu’il est en retard, comme toujours. Les premiers pas d’un voyage. Le début d’un fil invisible dans un labyrinthe qui mène à un gentil taureau – qui est poisson1

Une fois utilisé, le mot-clef-pont perd toute utilité, ne servant jamais qu’une seule fois dans la vie des deux êtres reliés par ce biais invisible.

Donc te voilà… Cet objet invisible et intangible, car purement conceptuel, est vachement pratique, n’est-ce pas ?

Il va te mener vers deux endroits. Tout d’abord, je parle de comment je te pense

B.O.B.

Stef Kamil Carlens – “The Journey Will Be Long”

Note

  1. Même s’il laisse les étoiles entre elles parler de la petite Marie et ne pas influer sur nos vies.