Catégorie : Extextuations ténues

Une extextuation ténue consiste à exténuer un texte pour le faire sortir de ses gonds peu à peu. Certaines mettent un pieu de bois dans des failles puis l’imbibent jusqu’à ce qu’il gonfle et fasse craquer le corps dans lequel il est enfoncé. Je n’aspire qu’à le faire cracher, sous forme de petites bulles, tout ce qu’il a en lui, de lui sortir ses entrailles peu à peu pour lui ausculter la paroi intérieure des mots. Goutte à goutte, comme une pièce de viande(s) tournant sur le grill d’un döner kebab. Mais sûrement. Quitte à s’y prendre à plusieurs reprises.

5 février 2020 / Extextuations ténues

La question qui flotte au-dessus de ce livre n’est pas celle promise sur la quatrième de couverture – c’est-à-dire celle de la fin du monde et ses modalités, notamment à savoir si Dieu pourrait corriger son œuvre sans la détruire, et qui n’est véritablement posée que sur 6 pages [p.…

5 janvier 2020 / Critiques

Je ne sais pas pourquoi j’ai terminé cette histoire de fratrie italienne qui essaye de se sortir de sa Sicile profonde en passant par Nouvelle York, je sais juste que lorsque je lisais les affres fictives de cette famille sortie de la tête d’un écrivain et qui n’avait même pas…

3 décembre 2019 / Critiques

J’avais pas mal de bricolage à faire et envie de faire une pause dans les conférences que j’écoutais ; il me fallait quelque chose pour me tenir l’esprit occupé et j’ai fait le tour de ma sonothèque pour trouver un roman. Certes, je trouve le thriller d’une immoralité et d’une…

6 novembre 2019 / Critiques
16 novembre 2018 / Arts

Je ne sais pas trop si je suis en cours d’écoute ou si j’ai abandonné… Il y a un roi des chamois dont je n’ai que faire et un chasseur dont je me fiche, ce n’est pas stylistiquement intéressant et en fait, je me demande à quoi bon ce texte…

16 novembre 2018 / Arts

Chemin faisant, [Voltaire] raisonna sur le sentiment de la pudeur qui empêche de laisser voir les parties que dès l’enfance on nous a appris à tenir couvertes. Il dit que souvent cette pudeur pouvait dériver d’une vertu ; mais que cette vertu était encore plus faible que la force de…

27 septembre 2018 / Arts
26 septembre 2018 / Arts

Après avoir découvert Sophie Daull, ce soir, en passant devant une boite-à-images qui était allumée sur une émission littéraire dont j’ignore le nom et présentée par un clone de Frédéric Beigbeder, aussi maniéré mais apparemment un rien plus intelligent que le jet-seteur de Canal +, je suis allé voir qui…

26 septembre 2018 / Arts

J’ai commencé à écouter ce texte. Plusieurs fois. J’avais beaucoup aimé Parle-leur de batailles… donc je me suis accroché. Et puis comme c’est un texte audio, normalement ça ne me coûte pas grand-chose, vaquant à d’autres occupations pendant mon écoute consciencieuse. Là, ça m’a vraiment couté. Trop. D’une part, la…

5 septembre 2018 / Arts