Nous redeviendrons paysans [1988] de Philippe Desbrosses

Dans les détails disons d’une part que la préface de l’abbé Pierre, une petite page qui ne dit rien, est ridicule. Tout cela pour mettre le nom bien visible sur la couverture, ce serait risible et grotesque si on ne prenait pas plaisir à retrouver…

Le Rôle de la violence dans l’Histoire, de Friedrich Engels

Etrange livre que ce recueil de textes de Friedrich Engels réunis par le Temps des Cerises. Il est tout d’abord censé s’ouvrir par une présentation de Michel Pigenet, qui ne parle des textes en question uniquement sur une quinzaine de pages, l’auteur ayant préféré refourguer…

Le poème de poèmes

Athanasius de Berton avait écrit un poème de 8 vers, en alexandrins, puis a pris chacun des vers pour en faire le premier ver d’un poème à part entière, soit 8 poèmes qu’il a appelé « poème de poèmes ». Peu de gens ont compris…

Le Gambit des étoiles [1958] de Gérard Klein

J’avais commencé à lire ce livre entre la 6ème et la 4ème, l’ayant emprunté au CDI du collège. Tardant à le lire, j’avais dû le rendre et n’avais jamais lu la fin. Ne le réempruntant jamais (pourquoi ?). Pourtant il avait évoqué en moi des…

Les Quatre accords toltèques

Tout Français qui a été un tout petit peu studieux en Terminale ne peut pas décemment pas aller jusqu’au bout de cette niaiserie vaguement ésotérique. Flottent dans cette bouillie de petits riens, ici trois pages qui glosent sur un concept ou une idée sociologique simple,…

Les Porcs [2017] de Marc-Edouard Nabe

Nabe n’est plus qu’une vieille tenancière de bordel branlant, qui retient votre attention grâce aux trous qu’elle a placés un peu partout dans son établissement : dans les douches, aux toilettes, dans les chambres ou encore les abattoirs où quelques cochonnes se disputent des vieux bouts…

Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor

Tout d’abord, ce texte de 60 pages est une nouvelle épistolaire entre deux galéristes – un Juif Nord-Américain et Allemand retourné au pays en 1932 après avoir passé plus d’une décennie aux EUA – et non pas un roman. C’eût été un roman, on aurait fait…

(Sans titre)

J’ai lu Le rouge et le noir jeune avec des tous mes espoirs. Je le relis plus âgé avec tous mes échecs. Je m’attardai alors à ce qui allait lui arriver. Je m’attache aujourd’hui à noter la façon dont on l’avait prévenu.

La comédiation – Mode d’emploi de Hélène Abelson Gebhardt

Comme le sujet s’y prêtait, nous devions lire ce livre à deux, elle, parce que professionnelle directement intéressée et moi par curiosité. Nous devions échanger dessus et avions eu les premiers débats dès l’introduction et le premier chapitre. Je n’aimais pas le style scolaire. Puis…