Présentation sur un troisième site

(PdB) sait très bien qu’il suffirait qu’il dresse un portrait physique de la femme idéale pour que son antithèse arrive et le subjugue. Comme il n’a d’ailleurs pas de définition tout à fait arrêtée de ce qu’est la beauté, et que les raisonneurs en la…

Nous méprisons les larbins de l’Etat

Nous autres (ex-)gilets jaunes avons appelé les forces de l’ordre avec nous, pendant deux ans, nous avons prévenu de la catastrophe, parlions de technofascisme et de crise économique monstre à venir (même quand on nous regardait comme des adolescents qui lisions trop de science-fiction), et…

Julia de Funès ne s’est pas refaire le nom (mais elle l’a relustré)

Au début, je trouvais qu’elle ressemblait à son grand-père. On avait envie de l’appeler « Bibiche » et de faire des grimaces en sautant sur son clavier. Cela m’avait même empêché de l’écouter pendant au moins cinq bonnes minutes, alors qu’elle disait des choses intéressantes,…

L’aspect luciférien de la technologie

J’avais regardé « Tous surveillés – 7 milliards de suspects », reportage de Sylvain Louvet, diffusé par Arte, cet été. Puis enchainé sur celui – diffusé par Arte lui aussi – concernant BlackRock et son génial algorithme (Aladdin) qui lui donne une certaine supériorité sur les autres…

Pique-nique dans le Ciel

A Mélanie B. – février 2016, un jour où sa poitrine, loin là-bas chez elle, lui faisait horriblement mal, comme on chante une comptine à une enfant, pour espérer qu’elle ait un effet magique. Un bisou sur la joue Deux bisous dans le cou Des…

Passages

J’ai une fascination pour les vieux endroits de passage terrestres, vieilles gares de train et de bus. Lorsque j’ai voyagé en Argentine, ce n’était pas les hôtels où je me posais qui étaient un petit chez moi temporaire : on a vite envie d’en sortir…

Un été 2020

Quand j’étais adolescent j’avais eu l’idée d’écrire une pièce de théâtre. Je n’avais qu’une vague idée du thème et un titre seulement : Dans le deuil du défunt empire. Des enfants trainaient dans les ruines de leur pays. Ils se remémoraient leur jeunesse et parlaient…

Pissant mes ex-crémants de la veille

Il est normal qu’à force d’avoir de la merde sous les yeux à longueur de temps, ils aient de la merde plein la tête, et donc qu’ils ne puissent faire autre chose que de déféquer lorsqu’ils parlent (ils n’écrivent plus, ils ne savent plus le…

Münchner bar

La jeune Allemande qui est en face de moi minaude tellement, vertigineusement penchée vers lui, elle rit si sonore, elle sourit si grand, elle envoie ses cheveux à gauche, à droite, je suppose qu’ils sentent bon, elle a les mains qui vibrent vers les siennes,…

1Q84 de Haruki Murakami

De la chiasse bien liquide pour qu’elle puisse couler sur 1500 pages (ou 50 heures d’écoute, dans mon cas). Murakami commence une histoire intéressante avec des éléments politiques, mystiques, un groupuscule marxiste imaginaire qui connait un schisme puis une évolution sectaire, et  deux personnages un…