Lettre à Louise

Louise, On ne se connait pas mais je sais que tu es la colocataire provisoire de Mé*, à Mo* pour un stage d’architecture. Moi je ne saurais pas trop te dire qui je suis. Un ami de Mé* sans doute, qui nous connaissons depuis 20…

Un journée au domaine de la ch*

Passer une journée au domaine de la ch* était une fois de plus enthousiasmant. On y a rencontré des gens normaux et c’était joyeux. On y a noté qu’on a rencontré des gens normaux et c’est un peu triste, mais enfin. Je me suis réconcilié…

Quelque chose tombe, si lentement…

Je suis le chevalier d’une croisade qui n’a pas lieu. Je suis le combattant d’une armée qui ne se forme pas. Je vois mon pays être détruit et personne ne se battre. Nous allons perdre sans même nous être rebellés. Je suis au milieu d’un…

On peut encore se faire du rentre dedans en rimant

C’était sur Tinder, application alacon où on peut cependant rencontrer quelques profils rigolos entre les seins et les jambes sans texte. Cette maman de deux enfants, qui prétendait aimer le sarcasme, désirait qu’on lui adresse quelque poème. Ce fut chose faite, en alexandrin : L’adage…

Tinder sans (beaucoup de) surprises

Tinder : un quartier rouge d’Amsterdam dans sa poche, litanie des nichons (quelques uns commerciaux, d’autres – indirectement – payants et par des amatrices), e-connes devenues icônes de la société de consommation où la pute et l’esclave sont les individus de base. J’avoue : je me suis…

Faciale d’insomnie…

– Tu étais encore réveillé à 2h58 ?– Oh, Telegram la balance… Oui, mon téléphone a vibré… un podcast québécois que j’attends est tombé, en direct (23h en France)… ouvert en grand la fenêtre… Gyrophare bleus dans la nuit, sans bruit (une ambulance ? une maison…

Quand la route est éreintée

Quand la route est éreintée, les êtres humains en tracent d’autres au milieu du grand champ des possibles… Toi aussi tu peux tracer tes possibles dans les pas du succès ! (Oui, j’écris un livre de littérature feel good – en imitant le chaman-mes-couilles des Quatre…

Les films qui m’ont marqué

Profondément… Blade Runner (1982) de Ridley Scott Brazil (1985) de Terry Gilliam La Ligne rouge (1998) de Terrence Malick Fight club (1999) de David Fincher Les Heures (2002) de Stephen Daldry Noviembre (2003) d’Achero Mañas Carnets de voyage (2004) de Walter Salles