Un mur de mots (pour jouer à saute-mougeonnes)

On dirait que tu serais libre et assez bagarreuse pour n’avoir peur de rien, ni les marches saturnales et leurs chants enfumés, l’anaclidogephure, la mort, les chants grégoriens à la messe, les livres les mots les notes, l’odieux chantage, la terre qui salit, les bifurcations…

(Dé)prise de contact avec Mé. Ma.

Attaque Message Mé*, On ne se connaît pas et pourtant je vais te poser une question en même temps indiscrète et scandaleusement publique aujourd’hui : t’es-tu mise une thérapie génique dans le sang ou t’y es-tu refusée ? Dans le premier cas tu apprendras que tu…

Un parachute s’est ouvert dans mon cœur

Après une soirée arrosée (chut ! ce qui se passe aux étangs d’In* reste au étangs d’In*), une insomnie, un réveil matinal pour aller chanter des chants grégoriens aux côté de catholiques sympathiques et coincés dans une Eglise millénaire mais aujourd’hui aux mains de Satan,…

Présentation sur un quatrième site

Ici essentiellement pour aller marcher dans les (montagnes), voire aller à des concerts, au théâtre ou dans un stade de foot (plutôt dans notre club de N3 que dans le voisin en L1, d’ailleurs, marre de leur foot-fric chiant).Mais sans être fliqué par Grand Frère…

D’un sourire il guérissait les blessures

Je me souviens de Henri F., pasteur de l’église évangélique que fréquentaient mes parents, père de mon meilleur ami d’enfance, mort aujourd’hui et que j’aimerais garder un peu vivant en moi par ces lignes. Je me souviens son calme et son flegme anglais (bien qu’il…

Tu m’as donné une place

Petite fille qui pleure dans la nuit. Vous appelle. Qu’on tient dans ses bras et qu’on console en compagnie d’une tétine et de Doudou. Sentir qu’on est à sa place, ici, en cet endroit, en ce moment, et que si tout ce qu’on avait vécu…

Lettre à Louise

Louise, On ne se connait pas mais je sais que tu es la colocataire provisoire de Mé*, à Mo* pour un stage d’architecture. Moi je ne saurais pas trop te dire qui je suis. Un ami de Mé* sans doute, qui nous connaissons depuis 20…

Un journée au domaine de la ch*

Passer une journée au domaine de la ch* était une fois de plus enthousiasmant. On y a rencontré des gens normaux et c’était joyeux. On y a noté qu’on a rencontré des gens normaux et c’est un peu triste, mais enfin. Je me suis réconcilié…

Quelque chose tombe, si lentement…

Je suis le chevalier d’une croisade qui n’a pas lieu. Je suis le combattant d’une armée qui ne se forme pas. Je vois mon pays être détruit et personne ne se battre. Nous allons perdre sans même nous être rebellés. Je suis au milieu d’un…

On peut encore se faire du rentre dedans en rimant

C’était sur Tinder, application alacon où on peut cependant rencontrer quelques profils rigolos entre les seins et les jambes sans texte. Cette maman de deux enfants, qui prétendait aimer le sarcasme, désirait qu’on lui adresse quelque poème. Ce fut chose faite, en alexandrin : L’adage…