Catégorie : Notes pour aider l’humanité

19 août 2019 / Labymonde
19 août 2019 / Chansons francophones

Si tu croises un dandy dans la rue, casse-lui la gueule. Le pauvre s’ennuie tellement, obligé de s’ingénier comme il peut à s’extraire de la masse, qu’il faut bien lui offrir une chance de trouver sa vie potentiellement aventureuse et pleine de rebondissements… S’il lit Sade, Bataille ou Lacan, kidnappe-le…

30 juillet 2016 / Instrumentale
18 février 2016 / Arts

L’Europe ne va pas trop bien. Tout le monde est en train de la détricoter, on parle de Brexit, de Grexit, on érige des murs nouveaux, on est incapables de gérer les frontières communes ou les règles de passage des migrants à l’intérieur du territoire et nous devons absolument défendre l’héritage que nous ont transmis les deux générations précédentes. Nous avons absolument besoin de sauvegarder l’Espace Schengen, Erasmus, l’Euro, les institutions de Bruxelles et Strasbourg et …la Ligue des Champions.

On a beau dire ce qu’on veut, on a beau ne pas aimer le football, mais il faut reconnaître que l’hymne de la Ligue des Champions est le véritable hymne européen, cette compétition rassemblant des milliers de spectateurs qui n’ont pas besoin de parler la même langue pour connaître les mêmes émotions. Depuis quelques années, l’UEFA n’ose pas proposer un vrai championnat au profit d’un système un peu bâtard de 8 poules de 6 équipes, puis un système d’élimination directe en deux matchs aller-retour.

Voilà un petit projet que je livre aux Européens pour faire avancer les institutions de l’UEFA et aller plus loin dans le processus d’unification, deuxième vague après l’arrêt Bosman.

17 février 2016 / Labymonde

Angot est un pur produit des services secrets français, publié avec la complicité de quelques éditeurs patriotes qui nous veulent du bien, comme Stock ou Flammarion.

Ainsi comme d’autres mettent des hameçons pour attraper des poissons, les gens qui nous protègent à coups d’état d’urgence, projettent ce genre de conneries dans les librairies et bibliothèques pour attraper les cons. Une fois identifiés, on peut les surveiller car le con finit toujours par être dangereux, tôt ou tard.

Je ne peux pas tout te révéler, lecteur anonyme, mais

21 janvier 2016 / Labymonde

Alors que le forum de Davos a ouvert ses portes, hier, on a enfin des nouvelles de l’altermondialisme, des Indignés, des 99%, d’Occupy Wall Street ou du PC français et on en oublie des plus rigolos. Cette année les courageux bâtisseurs de nouveaux mondes et autres glorieux contestataires ont revu…

15 janvier 2016 / Notes pour aider l'humanité

J’ai découvert aujourd’hui, à l’occasion du passage de Manuel Valls dans l’émission On n’est pas couché, le mot “infotainment”. Et à la faveur de quelque errance internétique celui de « réinfosphère ». Tout ça est très bien. Du coup, lâchons-nous et parlons aussi de media infauxciels qui pratiquent tant l’infolsification que l’infauxification intellectuelle et abusent de falsifiquinfos.

[Il faudra quand même revenir sur les ravages du politiquement correct et de sa langue feutrée qui ne dit pas les choses. Il faudra quand même revenir sur ce mensonge généralisé et en souligner la dangerosité car il créé le doute chez les gens, quand il ne crée tout simplement pas ce qu’il voudrait éviter, comme le racisme, l’antisémitisme, la méfiance envers les élites, perte de l’autorité des institutions, etc. alors que dire les choses et les poser clairement sur la table permettrait souvent de crever salutairement les abcès et peut-être d’en venir à bout. Il faut rappeler que les régimes totalitaires avaient peur de la réalité et la niait au point de créer une bulle langagière (une inadéquation entre le monde réel et l’ordre du discours) équivalente en politique d’une bulle en économie (inadéquation entre la valeur d’échange et la valeur “réelle”), mais menant toutes, lorsqu’elles explosent, à une crise. Le socialisme de notre époque, parce qu’il n’est pas plus adapté au réel que ne l’était le communisme du XXe siècle, reproduit lui aussi cette erreur, ce mensonge de bonne foi, reproduisant avec le politiquement correct cette mise au pas de la raison, tout comme les intellectuels communistes devaient se garder de toute critique du Parti du fait que cela faisait le jeu de l’ennemi

14 janvier 2016 / English songs

« Les gens qui viennent à la porte de ce ministère avec une sébile dans une main et un cocktail Molotov devront choisir », prévenait à raison Maurice Druon. Au lieu de pleurnicher contre les risques d’un art officiel, les artistes devraient mobiliser leur créativité pour apprendre à se passer…

26 août 2015 / Labymonde

#1. On devrait ficher les gens qui achètent plus de 10 romans de fictions policières par an, dans lesquels des êtres humains sont tués. Tous les 100 000 achats de textes de ce genre, un auteur se lançant dans l’écriture d’un tel type de texte, aurait le droit de choisir parmi les fiches, lequel de ces lecteurs serait sa prochaine victime et de la faire tuer dans les conditions décrites dans son roman, sans ne risquer aucune poursuite d’aucun ordre.

Cela donnerait un peu de piment à cette littérature devenue trop fade.

Éventuellement étendre l’idée aux films et téléfilms.