(In)Concordance des temps

Ce n’est pas le temps principal qui mène le temps de la subordonnée, c’est le sens. Le chapitre de la concordance des temps se résume en une ligne : il n’y a en pas.
Brunot, Pensées, cité dans Grevisse, §898.

Ça décomplexe, non ? Mais ça veut dire aussi : démerde-toi !

Photo d’entête :

(PdB) Écrit par :