Escape Velocity des Chemical Brothers

J’ai mis du temps avant de trouver le titre des Chemical Brothers qui me plairait vraiment. Je ne sais pas pourquoi je leur ai donné autant de chances, d’ailleurs. D’habitude je suis plus expéditif. Sans doute pressentais-je que je tomberais sur “Escape Velocity”.

Depuis, je réécoute régulièrement le presque quart d’heure de ce morceau et à chaque fois c’est pareil : j’apprécie que, contrairement à beaucoup de morceaux électro où, souvent, on se fait chier, celui-ci possède une intro et une outro sympas, avec un évènement toutes les 30 secondes, des contrepieds, des variations, et des sons qui dessinent un espace en expansion et non pas ces endroits caverneux et sombres plombés par un beat trop martelant.

En plus, ça s’écoute en boucle, une vraie drogue !

Photo d’entête : “just remember to fall in love. there’s nothing else, there’s nothing else.” par Vincenzo Gravina.