Je suis débordé

« Je suis débordé ! »

Au travail – C’est souvent en mettant un fardeau de responsabilités sur ses épaules que l’homme occidental essaye de se prouver qu’il existe. Essayez donc de lui montrer qu’il peut prendre des vacances, qu’il n’est pas si important que cela, que s’il s’arrête le monde continuera cependant à tourner comme avant, et voyez comment celui que vous  voulez aider vous en voudra !

Après le travail – C’est souvent en surbookant son agenda que l’homme occidental essaye de se cacher la vacuité de son existence. Or, remplir un espace n’est pas l’occuper. Laissez donc les ministres qui n’ont que peu de temps à vous accorder dans leur agenda démentiel, vous n’êtes pas assez bien pour eux, n’est-ce pas ?

Photo : extrait de “Splash Bath” d’Anita Ritenour.