La BNF et l’aéroport comme paradigme de la ‘nouvelle normalité’

La Bibliothèque Nationale de ce qui était la France avant que la Franc-maçonnerie s’en empare, du moins son site François Mitterrand, est une horrible usine dans laquelle il faut entrer en passant par des sas de contrôles dans lesquelles ne travaillent que des minorités visibles – noirs, indiens, maghrébins. Non seulement l’aéroport devient le modèle de notre ‘vie’ en ‘société’ (une série d’individus avançant à peu près au même rythme et surveillés par le même Leviathan) mais l’oligarchie mondiale semble tenir, avec sa volonté tatillonne, à créer toute une classe de gens mouillés et ne lui offrir comme moyen d’intégration que la possibilité d’être des esclaves 2.0 de la société uberisée, des amuseurs culturels et sportifs ou des kapos de la société de surveillance.

Photo d’entête : « Bibliothèque nationale de France » par Paolo Rosa

(PdB) Écrit par :