Le don est à l’échange ce que la boue est à la terre

145. Le don1 est à l’échange ce que la boue est à la terre. Les uns salissent, on fonde sur les autres.

Les cochons se plaisent dans la boue. Soit. Ce serait négligeable, s’ils avaient la gentillesse de ne pas vouloir nous trainer de force dans leur bain et nous tremper tous dans le grand bac de leur eau sale. [04.01.2007]

B.O.B.

Photo d’entête : “Je cherche , je trouve.” par Nathalie Beauchamp.

Note

  1. Faisons semblant de croire que ce mot à une dénotation.