Mengele est simplement arrivé 70 ans trop tôt…

On lit ici et là, en décembre 2020 et en France, que certains sont rassurés que la vaccination contre la Covid-1984 ne soit pas obligatoire dans le pays, et qu’eux-mêmes attendront qu’une première vague de vaccinés, puis quelques années, pour savoir si eux-mêmes se vaccinent – ou non – selon les résultats.

Le fait de lutter ainsi contre un virus au taux de létalité si faible, qui mute1, et contre lequel on a depuis le début2 un remède efficace utilisé presque partout sauf en France3, en incitant les autres à se faire injecter des trucs expérimentaux qui ne sont pas des vaccins4 pour que des laboratoires mafieux5 se fassent des montagnes d’or 6, nous conduit à deux conclusions :

  1. 70 ans de mensonge historique, 60 ans de télévision quotidienne (pour la plupart du troupeau) et 55 ans d’Eglise éclipsée ont fait de nous des crétins sans valeurs
  2. il faut d’une part reconnaître que nos valeurs universalistes sont de la farce, d’autre part se demander pourquoi on est allé ennuyer le docteur Mengele autant de temps quand il s’est réfugié en Argentine…

B.O.B.

Mogwai, “The Precipice”

Notes

  1. La deuxième vague n’existe pas, même si c’est répété un nombre incalculable de fois de sorte que ce devienne une habitude – en novembre c’est un « nouveau » virus qui agit
  2. Et même avant
  3. L’Afrique se rit actuellement de l’Occident.
  4. Mais des thérapies géniques.
  5. Et leurs actionnaires.
  6. Et non plus de dollars qui ne valent plus rien.