Nous redeviendrons paysans [1988] de Philippe Desbrosses

Dans les détails disons d’une part que la préface de l’abbé Pierre, une petite page qui ne dit rien, est ridicule. Tout cela pour mettre le nom bien visible sur la couverture, ce serait risible et grotesque si on ne prenait pas plaisir à retrouver…

Le Rôle de la violence dans l’Histoire, de Friedrich Engels

Etrange livre que ce recueil de textes de Friedrich Engels réunis par le Temps des Cerises. Il est tout d’abord censé s’ouvrir par une présentation de Michel Pigenet, qui ne parle des textes en question uniquement sur une quinzaine de pages, l’auteur ayant préféré refourguer…

La comédiation – Mode d’emploi de Hélène Abelson Gebhardt

Comme le sujet s’y prêtait, nous devions lire ce livre à deux, elle, parce que professionnelle directement intéressée et moi par curiosité. Nous devions échanger dessus et avions eu les premiers débats dès l’introduction et le premier chapitre. Je n’aimais pas le style scolaire. Puis…

Dans notre nuit se lève ton jour – Jérôme Ternynck

La question qui flotte au-dessus de ce livre n’est pas celle promise sur la quatrième de couverture – c’est-à-dire celle de la fin du monde et ses modalités, notamment à savoir si Dieu pourrait corriger son œuvre sans la détruire, et qui n’est véritablement posée…

Présentation sur Babelio

J’aime la littérature qui m’aide à comprendre le monde dans lequel je vis – d’une richesse infinie – car je suis une personne libre, heureuse et occupée, qui n’a pas besoin de “s’évader”, d’“oublier” ou de se divertir. Ainsi, je préfère, par exemple, les récits…

A s’en taper la tête sur les Quatrième murs

Je tombe plusieurs fois sur des bafouilles babeliotes, de personnes souvent de sexe féminin, qui me font réagir sur ce Le quatrième mur, que j’ai tant apprécié. Toutes ne me font pas réagir mais deux ont réussi à me faire taper sur mon clavier. Une fille…