dEUS vs Aston Villa

Si on écoute “Quatre mains” (2012) de dEUS puis “Manhattan” d’Aston Villa (2014) … cela dit, c’est beaucoup plus flagrant en version album… on s’aperçoit que les seconds se sont bien inspirés… mais les deux chansons sont chouettes, alors, tout le monde il a gagné…

New York (une mini bande-son)

New York se fut surtout Sonic Youth et notamment “Free City Rhymes” Le MoMA visité en écoutant “Great American Nude” de dEUS, en boucle. Tu te souviens, c’était gratuit il y avait du monde, tu y allais parce que ça fait bien d’aller voir les…

Fadaises foucaldiennes

Depuis Raymond Roussel, depuis Artaud, [le point aveugle de la possibilité de la folie et de la littérature et de leur exclusion mutuelle] est aussi bien le lieu d’où s’approche le langage de la littérature. Mais il ne s’en approche pas comme de quelque chose…

Magnus a tué dEUS

J’ai l’impression que tout le génie de Tom Barman est parti dans Magnus. Et que dEUS doit absolument redevenir une zone de confrontations entre deux ou trois créateurs. A moins que TB soit capable de se dépasser lui-même en déstructurant/remixant ses morceaux pop trop bien…

Worst Case Scenario – dEUS

Après avoir entendu dix secondes de “Suds & soda” dans une publicité sur MTV et appris le nom de ce groupe belge qui venait de sortir un morceau si étrange, je prends tout ce qu’il me reste d’argent de poche et vais dans ma petite…