Deux fois la sirène du départ

Lors de quelque pérégrination livresque, j’avais trouvé ce haïku : Marée de printemps –dans tous mon corpsla sirène du bateau (Attribué à) Yamaguchi Seishi, Anthologie du poème court japonais, Paris, Gallimard, coll. Poésie, 2003, p. 38 que Corinne Atlan et Zéno Bianu attribuent à Yamaguchi…