Paillardes à chanter lorsqu’un joueur de football simule une blessure

Les joueurs qui se trainent par terre et agonisent pendant quelques minutes avant de reprendre le match en gambadant comme des lapins, sont la plaie du football. Aussi à chaque fois qu’on soupçonne une simulation de blessure, il ne faut pas hésiter à faire payer ceci au joueur en lui chantant :

1ère, en alexandrin :
Parce qu’ils sont trop mauvais pour gagner proprement
Ils préfèrent simuler pour tricher en pleurant
Comme ils ne savent que faire et puisqu’on leur fait peur
C’est bien à ras de terre qu’ils se sentent les meilleurs (Ad lib.)

2ème, en alexandrin :
Ce gars avec le ballon, c’est vraiment un tocard
Mais là sur le gazon, il mérite un Oscar ! (Ad lib.)

3ème, en décasyllabe :
Si sa femme crie comme il simule
Elle tombe enceinte quand il l’encule
Elle lui fait des enfants dans le dos
C’est pourquoi on l’appelle le chameau (Festif)

Ma ridicule contribution à la paillarde francophone…

Photo d’entête : “Injured Football Player – Broken Legs – Posed by Subutteo Figure” par Guts Gaming.