Pique-nique dans le Ciel

A Mélanie B. – février 2016, un jour où sa poitrine, loin là-bas chez elle, lui faisait horriblement mal, comme on chante une comptine à une enfant, pour espérer qu’elle ait un effet magique.

Un bisou sur la joue
Deux bisous dans le cou
Des bisous tout partout 
Coup de brisou tout doux 
Ils sont accompagnés
D’une étrange poignée
Qui mène à un panier
D’un millier de baisers !
Ils sont à grignoter
Et par chaque bouchée
Je veux te souhaiter
Une belle journée !
Cinq doigts dans tes cheveux
Qui s’y cachent tout peureux
Les autres bienheureux
Sur ton sein douloureux
Il me reste deux lèvres
Qui s’en vont avec fièvre
Tout comme bondissent les lièvres
A tes oreilles d’orfèvre
Et chuchotant te disent
Comme une petite brise
Qu’en cette journée grise
Tous ces baisers me grisent
(Nous dégustons alors
Sur un napperon d’or
Sans replis ni mêmes bords
Notre conf(l)it de corps)
(PdB) Écrit par :