Pol(l)y(-jean-)amoureux

A partir de combien d’écoutes consécutives d’un concert l’amour d’une chanteuse devient-il de l’idolâtrie ?

Polly Jean est aussi un conseil beauté pour toutes les femmes du monde : écrivez un jour Stories from the city, Stories from the sea, et vous pourrez avoir une bouche à avaler les océans, un nez interminable, deux petites poitrines fragiles et presque ridicules (mais touchantes !) séparées de toute la place nécessaire à faire passer Moïse et ses campeurs assoiffés, et vous serez pourtant la plus belle femme du monde qu’on écoute en boucle !