Shrek 2 par Andrew Adamson

Un passage obligé de la vie quotidienne transformé en franche rigolade grâce à ce second volet du monstre vert, que j’ai redécouvert d’un regard presque neuf puisque j’avais oublié maints péripéties et détails, et que les voix espagnoles sont aussi bonnes que celles que j’avais entendues en français. On notera qu’Eddy Murphy, à défaut d’avoir tourné des films rigolos, aura au moins lancé un certain style qui va parfaitement bien à l’âne… c’est déjà pas mal !